Michael Wolf1 Michael Wolf.

Métro, c’est trop.

Quand je prends la 4 à Barbès entre 8h45 et 9h15, j’ai juste envie de mourir ou de prendre un taxi, ça dépend, en fait. Mais quand on voit le travail photo de Michael Wolf, spécialiste de la Chine depuis dix ans, sur le métro de Hong Kong, on se dit qu’il y a encore un peu de marge.

Michael Wolf photo Michael Wolf.