Il a tout compris.

Entre Jens Jesse et moi, une chose est sûre, c’est qu’on a la même connexion wifi de merde (le genre de truc qui t’empêche de regarder la finale de Koh Lanta, et te met dans un état de transe proche de l’Ohio) (en même temps, c’est une fois par an, mais à chaque fois l’heure est à la gravitude). Sauf que lui, il a vraiment tout compris, car il a su sublimer ces lags intempestifs, et cette distorsion de la réalité de l’image par l’image nous plonge dans un mythe de la caverne actualisé.